Spécialités marocaines

Tagine de poulet aux olives

tourya-0291

Salamou Alaïkoum, Bonjour !

Alors, je sais tout de suite ce que vous allez me dire… mais il est où le tagine, et c’est vrai que j’ai un peu triché pour cette recette, car je ne l’ai pas faites cuire dans un tagine, mais plutôt dans ma sauteuse. Pourquoi alors mettre tagine ? Et bien parce que c’est exactement la même recette que j’aurais utilisé si j’avais pris un tagine, mais par faute de temps et surtout par manque d’organisation, car si vous vous rapellez bien ce que j’ai dit au début de la publication de mes articles : je suis une lève tard et je ne sais jamais quoi faire pour le déjeuner ! Mais là j’ai fait avec ce que j’avais dans mon congèl et il se trouve que je n’avais que des blancs de poulet, donc ça m’est apparu comme une évidence…un tagine de poulet ou alors un faux-tagine de poulet !

Pour cette recette pour 6 personnes il vous faudra :

  • – 2 blancs de poulet
  • – 8 pommes de terre
  • – 1 oignon lavé et émincé
  • – des olives vertes ( mais l’idéal ce sont des olives violettes )
  • – des citrons confits
  • – sel, poivre
  • – cannelle, gingembre
  • – 1 scht de colorant alimentaire et du paprika
  • – huile de table ou huile d’olive

Dans une sauteuse, faites rissoler votre oignon dans l’huile de votre choix. Laissez l’oignon doré et ajouter ensuite les blancs de poulet, assaisonnez les des épices ci-dessus, retournez les pour bien incorporer les épices et laisser la viande prendre une belle couleur dorée, en mélangeant de temps en temps.

Ensuite, ajoutez de l’eau à niveau de la viande, rajoutez l’équivalent de trois/quatre cuillères à soupe d’huile d’olive. Couvrez et laissez cuire. Vous verrez au cours de la cuisson, que vous obtenez une sauce qui commence à s’épaissir ( on va dire au bout d’une trentaine de minutes ), mais ne laissez pas la sauteuse sans surveillance, car il faudra surement ajouter, de l’eau sinon ça risquerait de brûler !

Goûtez votre sauce et rectifiez l’assaisonnement  s’il le faut. ajoutez les pommes de terre que vous aurez éplucher et couper en deux dans le sens de la longueur. Veillez à ce qu’elles soient bien imprégnées dans la sauce, s’il le faut enlever les blancs avant d’incoporer les pommes de terre et les poser dessus ensuite. Rincer vos olives pour enlever l’excédent de sel, les joindre aux pommes de terre et ajouter des citrons confits coupés en deux ou en quatre selon leur grosseur. Et là, laisser mijoter tranquillement, veillez à ce qu’il ne manque pas d’eau ! Si besoin ajoutez par petites quantité pour avoir une bonne sauce un épaisse. Lorsque les pommes de terre sont cuites, le tagine est prêt !! Bssahat’koum !!

tourya 029

Comme vous l’avez vu, je n’ai utilisé que des blancs, mais rien ne vous empêche de mettre des cuisses, des pilons, ou un poulet coupé en morceaux, c’est comme vous voulez, et les indications restent les même !

La prochaine fois, je vous montrerai une recette dans un vrai tagine !!

pouletolivesmarocspécialité marocainetagineramadan

Spécialités marocaines

Seffa

tourya-037

Salamou Alaïkoum, Bonjour !

C’est un plat que j’affectionne tout particulièrement, pour ne pas dire que c’est mon préféré. Au Maroc, on le prépare généralement pour les mariages, circoncisions et fêtes … ou tout simplement  lorsque l’on reçoit du monde. C’est un plat sucré-salé qui se présente à table très souvent après un tajine de vainde aux pruneaux ou un tajine de poulet aux citrons confits. Il se décline sous plusieurs formes, mais souvent sous la seffa medfouna, medfouna qui veur dire enterrer ou cacher. Sous les cheveux d’ange, cachés donc, vous trouverez de la viande et souvent du poulet ç l’intérieur, et poser sur le dessus du plat des oignons confits et raisins secs. Pour les amateurs de sucré-salé, ils ne seront pas déçus !

J’ai donc décidé aujourd’hui, de vous le présenter, et surtout parce que mon fils me tanne depuis quelque temps déjà, de lui en préparer. Oui, il est comme moi, c’est sonplat préféré… c’est bien le fils à sa mère ! Et je peux vous dire que j’ai fait un heureux ce soir !

Pour la recette il vous faudra ( pour 6 personnes ) :

  • – 1kg de cheveux d’ange
  • – de l’huile de table
  • – 80 g de beurre pommade
  • – sel
  • – 125 g d’amandes émondées, grillées et concassées
  • – cannelle et sucre glace

Remplissez la moitié de la partie basse de votre couscoussière d’eau et portez à ébullition. Pendant ce temps-là, préparez les cheveux d’ange. Prenez un grand plat assez large et profond, pour que vous puissiez bien travailler les cheveux d’ange entre vos mains. Versez le contenu des paquets dans le plat et ajoutez-y de l’huile et  bien les mélanger pour qu’elles soient toutes enduites d’huile ( image en bas à gauche ), si vous voyiez que ça n’est pas le cas, ajoutez en un peu. Prenez les pâtes et les poser dans la partie trouée du couscoussier, couvrez et laisser cuire 15 mn en vapeur.

tourya 016
Au bout des 15 mn, versez le contenu ds le gd plat (après cuisson : première image en-bas ) et versez environ 80 cl d’eau tiède, voire chaude, mais pas assez, pour que vous puissiez quand même travaillez avec vos mains. Ajoutez du sel  de l’eau mais en trois fois, vous vous apercevrez que les pâtes absorbent l’eau,( il faut aussi faire attention qu’il n’y ai pas trop d’eau, car elles risqueraient de coller lors de la 2° cuisson à la vapeur ). Quand vous voyez qu’il reste de l’eau au fond du plat qui n’a pas été absorbé, c’est bon, n’ajoutez plus d’eau. Transvasez à nouveau dans la partie trouée du couscoussier et remettre à cuire 15 mn (  lorsque l’eau a été ajouté :deuxième image en-bas ).

  tourya 019

tourya 023

Au bout des quinze minutes (après cuisson : première image en-bas ), reversez le contenu dans le grand plat et faites comme tout à l’heure et ajouter en trois fois de l’eau tiède ( environ 80 cl ), vous verrez que les pâtes commencent à gonfler quand vous ajouterez de l’eau. Goûter un peu de pâte et regardez s’il faut ajouter du sel. Si vous sentez qu’entre vos mains, les pâtes collent un peu et sont lourdes, ajouter un peu d’huile et répartir en mélangeant entre vos mains.   Remettez ds la partie trouée du couscoussier et faites cuire à la vapeur pour la dernière fois (lorsque l’eau a été ajouté : deuxième image en-bas ).

 tourya 025

tourya 027

Au bout de cette fois-ci, transvasez ds le gd plat, ajoutez 5 cl d’eau chaude, mélangez, et ensuite ajoutez le beurre coupé en morceaux ( première image en-bas) et mélangez bien. Lorsque le beurre est bien incorporé, goûter, vous devez sentir un peu le goût du beurre mais sans plus et le plus important si les pâtes sont cuites, si ça n’est pas le cas, ajoutez un peu d’eau et refaites cuire une quinzaine de minutes. Et enfin pour ceux qui le veulent, ajoutez un peu de sucre mais lorsque les pâtes sont encore chaude voire tiède, pour que le sucre fonde ( deuxième image en-bas ).

tourya 029

tourya 035

Pour la présentation, disposez soit dans un plat unique comme chez moi au Maroc, ou si vous avez des petits tajines individuels, mettez des pâtes en faisant un dôme, comme sur la photo. Faites un petit puits sur le dessus, y disposer un petit tas de sucre glace, dessus des amandes grillées et sur le pourtour de la cannelle, mais vous pouvez laisser libre cours à votre imagination, moi c’est déco traditionnelle !!

tourya 037

tourya 039

Pour une note encore plus sucrée, vous pouvez ajouter des raisins secs lavés que vous ajouterez à la troisième cuisson vapeur.

Vous avez la possibilité de préparer ce plat à l’avance, à la fin de la troisième cuisson, lorsque vous aurez ajouter le beurre et le sucre, les pâtes auront déjà tiédis, laissez complètement refroidir en mélangeant de temps en temps pour éviter que ça colle. Au refroidissement complet, vous pouvez les réfrigérer dans une boîte hermétique et si vous voulez congeler, c’est aussi possible, vous n’aurez qu’à laisser décongeler à T° ambiante et réchauffer au micro-onde.

seffaorientalmarocspécialité marocainesucré-saléramadan

Desserts & Gourmandises

Verrines ultra gourmandes

tourya-012-copie-1

Salamou Alaïkoum, Bonjour !

Contrairement au salé, le sucré me parle plus. On peut dire qu’il m’appelle en permanence. C’est pourquoi, lorsque j’ai envie de cuisiner, en général, c’est vers le sucré que je me penche, tout comme les bouquins que je possède, la plupart sont dédiés à la pâtisserie ! Donc c’est en cherchant une recette de brick que je tombe sur cette verrine, que je sors d’un magazine vieux de deux ans ( Maxi cuisine de fevrier-mars 2010 ), et quand je vois la photo, et que cette recette se trouve dans la rubrique cuisine express, je regarde de suite les ingrédients… et super, parce que pour une fois j’ai tout ce qu’il faut ! Et c’est vrai que cette recette est gourmande et rapide et qu’elle a peu d’ingrédients, que demander de plus !!

Pour quatre personnes :

  • – 4 pots de compote de pommes avec morceaux
  • – 12 spéculoos
  • – 6 c à s de confiture de lait
  • – 15 cl de crème fraîche liquide ( j’ai mis 20 cl )

Avant de commencer la préparation, j’ai modifié un peu la compote. J’ai pris trois pommes que j’ai coupé en petits dés et que j’ai fait un peu cuire ou compoter avec du beurre demi-sel, de la cassonade et de la cannelle, j’ai laissé refroidir et ensuite je les ai mélangé avec deux ou trois cuillère à soupe de compote.

– Émiettez les spéculoos. Fouettez votre crème fraîche en chantilly. Dans la recette, il n’ont pas spécifié s’il fallait du sucre, mais j’ai quand même ajouter 1 cuillère à soupe.

– Chauffez légèrement la confiture de lait ( chose que je n’ai pas faite car j’avais peur qu’elle fasse fondre la chantilly et en plus il fait assez chaud dehors, donc elle était tout de même
liquide ).

– Dressez les verrines : répartir les 2/3 des spéculoos dans le fond des verrines. Recouvrir d’une couche de crème fouettée, puis de compote. Surmontez de confiture de lait et parsemer du reste de spéculoos. Servir frais !

tourya-012-copie-1