Levain & recettes, Petits déjeuner

Pain au Levain à L’Epeautre & aux Graines de Lin

IMG_9060

Salamou Alaïkoum,

Bonjour !

J’aime bien partager les recettes de boulangeries, viennoiseries le dimanche. Je trouve que c’est le jour qui s’apprête le mieux pour les déguster en famille. Mais par manque de temps , et aussi par flemmardise, je ne le fais que maintenant. Voilà donc un pain au levain qui vient encore s’ajouter à la petite liste de recettes au levain présente sur mon blog, que je compte bien allonger au fil des jours. Pour celles et ceux que ça intéressent, mon Léon aura bientôt sept mois le 2 avril … waouh, j’en reviens pas qu’il soit encore parmi nous ! Hahaha ! Bon faut dire que je m’en occupe bien de mon Léon chéri, et que lui aussi de son côté nous le rend très bien.

Pour une belle miche de pain, il vous faudra :

  • 300 g de farine T 65
  • 200 g de farine d’épeautre T 130
  • 10 g de sel
  • 320 g d’eau de coulage ( eau qui nous permet de mélanger tous les ingrédients au début du pétrissage )
  • 150 g de levain
  • environ 50/60 g d’eau de bassinage ( eau que l’on rajoute pendant le pétrissage, qui nous permet d’obtenir une pâte un peu plus hydratée et donc une mie un peu plus alvéolée )
  • des graines de lin ( environ 8 c à s pour moi )

IMG_9111-001

Versez dans le bol de votre pétrin les deux sortes de farines et le sel. Mélangez avec une cuillère. Versez ensuite les 320 g d’eau de coulage et le levain. Pétrissez sur vitesse 1 pendant 4-5 mn.

Après le premier temps de pétrissage, passez à la vitesse 2, et versez une petite quantité d’eau de bassinage. Recommencez l’opération durant les dix minutes suivantes, à intervalle de 3 mn environ entre chaque ajout d’eau.

Normalement à la fin de ces dix minutes, il ne doit plus vous rester d’eau ou alors très peu pour un dernier ajout que vous ferez en passant à la troisième vitesse, et en n’oubliant pas aussi d’ajouter les graines de lin à ce moment-là.

Laissez votre pétrin battre pendant cinq-six minutes. C’est pendant ce temps, que votre pâte va développer son réseau gluten et permettre à la pâte de se former en une boule, qui se décollera des parois du bol et qui ne doit pas être trop collante aux doigts.

Versez votre pâton sur un plan de travail fariné … mais pas trop. Boulez et transvasez dans un saladier. Il faut savoir que les graines de lin absorbent l’eau de la pâte, pas en totalité, mais quand même. Donc, vous ne devriez pas avoir trop de mal à la bouler. Couvrez d’un linge et laissez reposer à T° ambiante pendant deux-trois heures. La pâte devrait prendre un peu de volume.

Après ce temps de repos, préparez un saladier recouvert d’un torchon ou votre banneton en le saupoudrant généreusement de farine. Réservez. Versez votre pâton sur un plan de travail fariné … mais pas trop. Pour avoir un pain ovale formez avec vos mains farinées ou légèrement mouillées un rectangle assez grossier, sans toutefois dégazez la pâte. Ramenez la partie supérieure vers le milieu, et la partie inférieure sur la partie supérieure. Votre pâton est à l”horizontal, placez-le à la verticale et faites comme tout à l’heure … partie supérieure vers le milieu, et partie inférieure sur la supérieure. Les plis doivent se retrouver sous le pain. Avec la corne, soulevez et renversez votre boule de pâte dans votre banneton, de sorte à avoir les plis sur le dessus.

Couvrir et laissez reposez jusqu’à ce que le pâton ai pris du volume ( mais vraiment ) … tout dépend de votre levain. Pour moi environ 3 heures. Et terminez sa pousse au réfrigérateur pour au minimum huit heures … ou plus, tout dépend du temps que vous avez devant vous. Le lendemain, sortez votre banneton. Normalement la pâte aura encore pris un peu de volume.

En ce qui me concerne, mon pâton prend plus de volume à T°ambiante qu’au frais. Mais je pense q’un passage au frais ne peut que être positif quant au résultat final. Et grâce au froid, le pâton se durci, ce qui nous aidera à le scarifier et lorsque nous aurons à le disposez dans la cocotte pour la cuisson. 

Préchauffez votre four à 250° avec une cocotte en fonte et son couvercle à l’intérieur.

Le four est à bonne température, préparez une plaque plate de pâtisserie et un papier sulfurisé. Sortez votre pâton du réfrigérateur. Posez dessus le morceau de papier sulfurisé. Et sur celui-ci la plaque de pâtisserie. Retournez le tout. Retirez le banneton ainsi que le tissu qui pourrait un peu coller à la pâte.

Avec une grigne, scarifiez le dessus de votre pâton comme vous le souhaitez. Disposez-le ensuite avec le papier sulfurisé dans la cocotte. Si vous le souhaitez, vous pouvez retirer au ciseau le surplus du papier sulfurisé autour du pâton, en veillant à laisser de la marge pour que vous puissiez le prendre en mains et le déposer ds la cocotte. Couvrez et enfournez pour 40 mn dans un premier temps, en baissant la température à 230°.

Après 40 mn de cuisson, le pain doit être cuit. En tapotant sous le pain, il doit sonner creux (  auquel cas, prolongez de qques minutes la cuisson en cocotte ). Terminez la cuisson du pain pour qu’il colore en l’enfournant à nouveau pour deux fois cinq-dix minutes, ( tout dépend de comment vous aimer la croûte … bien cuite ou pas ) en le tournant à mi temps pour une coloration uniforme, toujours à 230°.

Ça y est votre pain est cuit et joliment doré, sortez-le et disposez-le sur une grille jusqu’à complet refroidissement.

Il vous tarde de découvrir l’intérieure de votre pain ? Mais vous devrez attendre encore quelques heures avant de pouvoir le faire pour éviter que le couteau ne colle à la mie qui serait encore chaude. Patience patience … en attendant découvrez la mie de mon pain.

IMG_9107-003

pain au levain, pain à l’épeautre, pain aux graines de lin

Vous aimerez aussi ...

10 Commentaires

  • Reply BoopCook 27 mars 2017 at 2 h 30 min

    commme toujours superbe !

  • Reply ManueB 27 mars 2017 at 6 h 34 min

    superbe pain, le mien est au four (farine semi complète et graines) !

    bonne journée
    manue 🙂

  • Reply Muriel 27 mars 2017 at 6 h 48 min

    Magnifique! comme toujours… et merveilleusement mis en images… bonne journée

  • Reply Laurence 27 mars 2017 at 10 h 41 min

    Il est magnifique ton pain !!
    miam !!

  • Reply Ccil 27 mars 2017 at 11 h 18 min

    bonjour!
    C’est avec grand plaisir que je vous suis depuis…hier! Je découvre vos magnifiques recettes et vos non moins magnifiques photos, franchement, bravo!
    Mais comme je suis une grande débutante, j’ai déjà une question: pourriez vous me préciser la différence entre eau de coulage et eau de bassinage? On doit y rajouter qq chose ou c’est juste de l’eau “normale”? Une amie vient de me donner un “bébé Léon” alors je vais m’y mettre d’ici peu, quand il aura un peu grandi 😉
    D’avance merci et très belle journée!

    • Reply maryseetcocotte 27 mars 2017 at 12 h 11 min

      Bonjour Ccil, vous verrez ds la liste des ingrédients à quoi correspond l’eau de coulage et l’eau de bassinage. Si ça n’est toujours pas Clair, j’essaierai d’y répondre plus en détail ce soir. Je vous remercie beaucoup pour vos compliments qui me font très plaisir. Bonne journée.

    • Reply maryseetcocotte 27 mars 2017 at 12 h 13 min

      Je complète ma réponse, vous trouverez les informations que je viens de vous donner dans le pain que j’ai publié aujourd’hui même pain au levain épeautre et graines de lin

  • Reply yumelise 27 mars 2017 at 11 h 52 min

    Jolie mie, jolie croûtes, il a l’air extra !

  • Reply samia 29 mars 2017 at 10 h 00 min

    c’est une vrai merveille ce pain.
    bisous

  • Reply LadyMilonguera 29 mars 2017 at 14 h 29 min

    Magnifique ce pain !

  • Laisser un petit mot